petitpois1

Bon, on y est, c’est aujourd’hui qu’on va savoir ce que Dr Gygy va faire de nous!

Même si je me pose pas mal de questions, j’ai visité pas mal de forums, posé pas mal de questions et je suis persuadée que ça va donner quelque chose du genre : Duphaston pour déclencher les moches (appelées aussi : les vilaines, les rrr, les ragniagnias, bref, que des noms sympas!) et ensuite Clomid (qui favorise l’ovulation)…

Bref, j’y vais presque sereine (oui « presque », faut pas abuser non plus, depuis quand je serais zen hein ? ^^).

Attention! Sereine mais quand même! Pas question d’arriver un poil de seconde en retard!

Nous voici donc devant le bureau de la secrétaire à 14h30 tapantes (oui, oui, on a rdv à 15h… Et alooooooors?), quand je lui demande si Dr Gygy n’a pas trop de retard, elle nous répond d’un air ennuyé : « alors, en fait, il est toujours en salle d’op et je ne sais pas combien de temps ça va durer, il a eu une urgence… Mais sinon il n’y a que 2 personnes devant vous »…

Bon, pas de soucis! Elle pensait peut-être que ça allait me décourager? La blaaaaague! J’y suis, j’y reste! Nan mais oh!

Un petit sourire, un « pas de soucis, on comprend » et hop! Direction les chaises ultra confort de la salle d’attente…

A mon grand étonnement, Chéri ne râle pas encore ! On se raconte des bêtises, on se moque un peu de la vieille dame d’à côté qui a trèèèèèèès envie de vomir parce que le médecin n’est pas à l’heure et qu’elle veut partir!(Ouais… Je sais, c’est vilain de se moquer ^^), …

Une heure passe et ça y est… Premiers signes d’irritation du Chéri : Il change 15 fois de position sur la chaise, souffle, commence à râler : J’en ai marre, je vais pas passer ma journée à attendre, t’as encore choisi le bon médecin, …

Mais non mon amour, il vient d’arriver (bon, ok, il est 16h20…), ça va aller vite maintenant (on sera sûrement pas sortis avant 18h avec notre chance…), puis de toute façon ça sert à rien de t’énerver, ça le fera pas aller plus vite!

17h… Hourra!! C’est notre tour!

 

Apparemment, le spermo de Chéri est « presque » normal, pas d’inquiétudes à avoir là-dessus et c’est déjà une bonne chose!

Par contre, pour moi… Même si la réserve ovarienne (et oui les filles, on a une réserve ovarienne! Oui, oui!) est plutôt bonne, je n’ovule pas… Plutôt gênant quand on essaie de faire un petit pois non?

« Je pense que pour le moment, la priorité est d’intervenir sur l’anovulation, donc on va commencer la stimulation »

Et là… Un flot d’informations que j’ai mis quelques minutes à assimiler (ouiiii… Je suis blonde dedans ^^) et que j’essaie de résumer :

Etape 1 : 10j de Duphaston pour déclencher les règles

Etape 2 : De J3 (3è jour de mon cycle donc) à J9 (je la refais pas, vous avez suivi, j’en suis certaine!), injections de Puregon, histoire de stimuler ces petits ovules timides qui n’ont pas envie de sortir…

Etape 3 : Prévoir une écho et une prise de sang à J10 et selon ce que Dr Gygy trouvera, on avise.

A savoir que si 1 ou 2 ovule(s) sont à maturité, on déclenchera l’ovulation (injections d’ovitrelle + utrogestan) et on aura droit à nos câlins programmés (youpie!) par contre ensuite, tout se passera comme pour « les autres couples » (ah ouiiii, les gens « normaux » qui n’ont pas de soucis d’infertilité? Il a été moyen sur la formulation quand même là Dr Gygy…), c’est-à-dire que, même si tous les paramètres sont réunis pour qu’il y ait fécondation ben… Parfois ça marche pas quand même!

Et si 3 ovules ou plus sont à maturité, on annule tout pour ce cycle là car trop de risques de complications (augmentation de la taille des ovaires, hémorragies,…)

Voilà notre rythme pour les 6 prochains mois!

Dr Gygy est plutôt gentil, il nous dit bien que c’est un processus qui peut être long, que physiquement et psychologiquement ça ne va pas être évident, que lorsque mes règles arriveront il ne faudra pas prendre ça comme un échec (Oh non, pensez-vous! Pas mon genre ça!) et qu’on fera ce qu’il faut pour que ça marche.

 

Bref, on ressort du rendez-vous un peu sonnés mais en se disant qu’au moins, on avance.

Joyeuse Saint-Valentin mon amour, je t’aime…Et on l’aura notre Petit warrior de Petit Pois!