Voilà, aujourd’hui, c’est LE jour, le jour où on sait si, oui ou non, un petit locataire s’est installé!

Bon, c’est vrai que pour le moment tout s’est plutôt bien passé :

1ere stimulation ovarienne, un joli fofo (oui, j’insiste! ^^), une ovulation déclenchée…

Bref, un parcours « parfait » jusqu’ici.

Mais bon… Allez savoir pourquoi, je ne le sens pas pour cette fois…

Les injections de Puregon ne m’ont pas gênée (bon, c’est vrai, après 9 jours j’ai le ventre d’un schtroumpf, et alors?), le déclenchement de l’ovulation n’a pas été douloureux (juste impressionnant de voir la dose à s’injecter, et alors?)… Par contre… L’Utrogestan (sous forme d’ovules sinon c’est pas drôle et surtout c’est pas dégueulasse!)…

Ben l’Utrogestan Aka Mademoiselle Progestérone, alors ça… J’aime pas!!

Déjà, faut bien vous avouer que pour le côté « sexy-attitude » c’est pas génialissime hein… (ben oui mon chéri, ce soir c’est petite culotte obligatoire!) et comme je suis gentille, je vous passe les détails.

Ensuite, et c’est là que c’est carrément moins drôle, les effets secondaires pourris : poitrine sensible et gonflée (oui, le chéri aime, lui), douleurs fréquentes dans le bas du ventre, hausse de température, nausées…

Quoi? Pardon? Ah oui tiens, ça ressemble à différents symptômes d’une éventuelle grossesse (saloperies d’hormones...) Youpie!! (vous la sentez l’ironie là?…).

Me voilà donc, vendredi, 6h59, au labo d’analyses, en attente d’une nouvelle prise de sang (15 jours depuis la dernière, ça faisait longtemps dis donc!) et d’un verdict que je pense déjà connaître…

Mon « piqueur » discute un peu, fait de l’humour en me proposant une carte de fidélité et ça se passe…

 

11h25…

Connection au site de résultats du labo et… Taux HcG < 2…

Pas d’invité dans le bidou cette fois-ci donc…

 

Déçue? Oui…

Blasée? Oui…

Au 32è sous-sol? Etrangement, moins que je ne le pensais… Je me dis qu’on a quand même eu de la « chance » pour une première stimulation… On a connu toutes les étapes dès la première fois, alors oui, on se prend une gifle au dernier moment, oui…  Je me dis que Dame Nature (la Pouf) se rappelle gentiment à notre bon souvenir en nous envoyant une petite bafouille genre « t’as vu? C’était sympa hein? T’y as cru un moment? Mais je suis toujours là ma chériiiiiiiiiie! ».

Mais on a pas dit notre dernier mot, qu’est-ce qu’elle s’imagine elle? Un petit coup de mou et ça repart! Avec Chéri on est des warriors et on va pas se laisser faire!

 

Bref, on part une semaine chez « moi », en Belgique et je pense que ça va me faire du bien…

 

D’autres aventures au prochain épisode…